Au lieu d’obtenir un échec dans un cours, tu peux demander un incomplet permanent (jusqu’au 17 juin)

Publié par

2 choses à savoir absolument (À LIRE)

  • Si tu échoues, pour la première fois, la moitié de tes cours au courant d’une session, tu devras signer un contrat contenant des clauses de réussite avec le Cégep afin de continuer tes études.
  • Si tu échoues, pour la 2e fois à l’intérieur d’un délai de 3 ans, la moitié de tes cours au courant d’une session, tu ne seras pas en mesure de t’inscrire à la session suivante (expulsion temporaire). Toutefois, tu pourras revenir, sous conditions, à la session d’après.

Tu sembles te diriger vers un échec, dans un ou plusieurs cours?

  • Parles-en à ton professeur pour être certain que tu ne peux plus passer son cours!

L’avantage de demander un incomplet permanent?

Un incomplet permanent (IN) est une mention au bulletin qui diffère de la mention d’échec (EC). Elle n’affecte aucunement le dossier scolaire et la côte R.

Pendant l’hiver 2021, le Cégep Édouard-Montpetit fait preuve de flexibilité en acceptant d’octroyer des incomplets permanents en allégeant les critères d’acception des demandes.

  • Attention: Veuillez répondre « Oui » à la question « Est-ce en lien avec la pandémie »
  • Suite à une demande d’incomplet permanent, le cours devra être repris à une session ultérieure.
  • La date limite pour demander un incomplet permanent est le 17 juin 2021.

Comment faire une demande?

>> Parles-en avec ton aide pédagogique individuelle (API) avant de faire ta demande

>> Clique ici pour faire une demande d’incomplet permanent


Référence – Extrait des condition d’admission 2020-2021

6.3 Suivi de la réussite 

Différentes mesures ont été mises en place par le Cégep pour favoriser la réussite scolaire. Ces mesures sont offertes collectivement ou sur une base individuelle. 

La Direction des études a également mis en place des mécanismes de dépistage des étudiants qui se trouvent en situation d’échec. Dans ces cas, les mesures décrites dans les paragraphes suivants sont appliquées selon la situation. 

6.3.1 Échecs à la moitié ou plus des cours d’une session 

Dans le présent article, études collégiales désigne l’ensemble des sessions collégiales pour lesquelles des résultats sont inscrits au dossier de l’étudiant dans tous les établissements collégiaux. Les sessions d’été sont exclues du calcul, sauf si elles font partie du cheminement prévu au programme. 

L’étudiant à temps plein ou à temps partiel qui, pour une première fois durant ses études collégiales, échoue la moitié ou plus de ses cours à une session, pourra poursuivre ses études au Cégep à la condition de signer un contrat de réussite. Ce contrat pourrait comprendre l’engagement de ne pas échouer à plus d’un certain nombre de cours à la session suivante et l’obligation de se prévaloir de mesures d’aide à la réussite. 

L’étudiant à temps plein ou à temps partiel qui, pour une deuxième fois à l’intérieur d’un délai de trois ans, échoue la moitié ou plus de ses cours à une session ne pourra être réinscrit au Cégep à la session suivante. Si cette deuxième occurrence survient dans un délai de plus de trois ans, la situation est traitée comme une première occurrence de la façon décrite au paragraphe précédent. 

Dans le cas d’un étudiant qui a déjà été expulsé du Cégep, le présent article s’applique aussi aux sessions antérieures à l’expulsion pour le calcul du délai de trois ans. 

6.3.2 Troisième échec à un même cours 

Un étudiant qui cumule trois échecs à un même cours de la formation générale ou de la formation spécifique à son programme, ne pourra être réinscrit au Cégep. 

Tous les échecs inscrits au dossier scolaire de l’étudiant, à l’intérieur d’un délai de trois ans, que ce soit par le Cégep ou toute autre institution collégiale, incluant les sessions d’été, sont considérés dans le calcul. 

La réussite du cours visé annule l’application du présent article.